Louboutin – Tout ce qu’il faut savoir

Capture2

Salut mes loulous !! J’espère que vous passez une merveilleuse journée ! 🙂

Cela fait maintenant 1 an que mon dressing a accueilli 2 belles petites minettes aux souliers rouges – mes Louboutins ! Je vous ai déjà détaillé le périple que cela a été pour les choisir et les acheter ICI, mais maintenant je voudrais faire un article sur les chaussures elles-mêmes et répondre à toutes vos questions, parce que Dieu sait (j’ai bien dû le saouler d’ailleurs !) combien j’en avais à poser avant d’avoir ma première paire !!!
Je vais essayer de répondre aux plus fréquentes, que je croise souvent en surfant sur des blogs ou des forums. Je vais faire une mini-interview de moi-même – Attention ! Ceci ne doit pas être refait chez vous, pour cause : risques de schizophrénie :

(Un Samedi matin, au fond d’un chaleureux café parisien, Julie nous attend un chocolat viennois sur la table et un bon croissant au beurre dans les mains. Tant qu’à faire, autant que je prenne mon pied hein !)

– Bonjour Julie !  – Bonjour à vous !
Je vous passe toutes les formules de bonnes manières et de politesse 🙂
– Bon, passons aux choses sérieuses. Vous savez pourquoi je suis là, n’est-ce pas ?
– J’en ai bien peur..
– Vous allez devoir nous dire toute la vérité et que la vérité à propos d’un sujet qui jouera un rôle clé lors du congrès qui va décrypter les véritables relations franco-russes lors de la guerre froide entre le 7 mai 1980 et le 17 juillet 1981… Julie ? Reprenez des couleurs voyons, je rigolais bien sûr ! (alala, j’ai toujours rêvé d’écrire un thriller politique sur la guerre froide ! Je crois que mon jour n’est pas encore venu ;p ). Non non non, Julie, ne partez pas ! Vous ne vous êtes pas trompé d’interview ! Je vous l’assure, c’était juste une blague, on va vraiment parler de Louboutins ;p Vous êtes prête ? C’est parti !(C’est pas trop tôt..)

1) Quel est le modèle de vos Louboutins ?

J’ai des simple pump noires en cuir non vernies, 85mm de talon. A la base, je voulais des vernies, mais comme je savais que j’allais vivre à Paris et que j’allais beaucoup prendre le bus, le métro ou encore le RER, je me suis dit qu’il valait peut être mieux de débuter avec des non vernies, qui ne marquent pas les chocs..Capture3

2) Pourquoi 85 mm et pas les 140mm des people ?

Tout simplement parce que je n’’arrivais pas à marcher avec des talons plus haut. Enfin si.. mais bon, vous voyez quoi, j’avais pas envie de marcher comme si à chaque pas, je risquais la chute fatale. Mais cela ne concerne que moi ! En effet, je ne portais jamais de talons avant (Repetto ..mes meilleures amies), ce qui fait que je n’étais pas du tout habituée à ces hauteurs « astronomiques ». Mais maintenant, je suis sûre qu’après 6 mois d’entrainement intensif en CL (Christian Louboutin), je pourrais envisager d’essayer des 100mm. Un conseil donc : Il faut y aller pas à pas. (petit jeu de mot sans prétentions)

3) Vos Louboutins sont-elles confortables ?

(Hehe c’est THE question que tout le monde se pose !)Je dois dire qu’au début j’ai eu très très peur ! Amoureuse que j’étais de ces chaussures et têtue comme je sais l’être parfois, j’avais réussi à ma convaincre toute seule que mon pied s’adapterait à la dite chaussure et que je ne sentirais plus du tout cette douleur au niveau des orteils !! FAUX ! (comme dirait Norman).Pour tout vous dire, je ne pouvais même pas les mettre sans collants au début, pour glisser dedans. Bon, j’étais à Las Vegas à ce moment là, et on marche tellement là bas et il fait tellement chaud, que pour la défense de mes CL, j’avais surement des pieds 2 fois plus larges que d’habitude. C’est pourquoi, quand je suis rentrée à Paris, miracle de chez miracle, je les mettais facilement mais les premiers jours, j’ai vraiment souffert !! Mais je ne vous dit pas le bonheur quand, quelques jours plus tard, j’étais super confortables dedans, prête à arpenter le kilimanjaro avec !… Non faut pas déconner non plus 😉 Non mais sans rire, maintenant, je les porte toute la journée, à Paris, et c’est le pied ! Donc, pour répondre à votre question, c’est « oui, mais prenez votre mal en patience quelques jours, voire quelques semaines pour les moins chanceuses »

Je précise que je parle seulement de mon modèle ici, même si cela doit être similaire chez les Ron Ron ou encore les Fifi (là, je viens de perdre les personnes qui ne se sont pas encore penchées sur le nom que CL donne à ses modèles ! Courage !).

4) Comment vous en occupez vous ?

Tout d’abord, après quelques semaines de marche intensive avec, je suis vite allé leur faire poser des patins parce que la couleur rouge s’en va très très vite et on a presque peur qu’un jour, nos petits petons touchent directement le sol !

Ce serait d’ailleurs le petit coup de gueule que je souhaiterais faire passer : au prix où on les paye, on devrait avoir l’option de poser ou non des patins, gratuitement bien évidemment.. Enfin bref ! Je suis donc allé chez Minuit moins 7, petite boutique très chaleureuse et très typique : une ange de réceptionniste, un petit 25€ (je m’attendais à plus en réalité) en moins de mon porte-monnaie et je repart avec un petit papier qu’il ne faut absolument pas perdre !! 2 semaines, je m’amène toute guillerette pour les récupérer et elles sont superbes. Rien à redire quant à la qualité du travail !Sinon, pour leur entretien de tous les jours, j’ai acheté, sur les bons conseils de Wendy’sLookbook, des lingettes pour bébés, sans paraben, sans parfum, 100% écologique, que je passe à l’intérieur des chaussures à chaque fois que je les ai mises. Pour pas qu’il y ait de dégats à cause de l’humidité de ces lingettes, je passe vite après un mouchoir/chiffon.Enfin, une fois tous les mois, je mets de la cire pour cuir que j’ai acheté chez Minuit moins 7 (cirage crème universelle Saphire). La crème de la crème, paraît-il 🙂

Christian Louboutin Stores

5) Un dernier conseil ?
Achetez-les en Europe !!!! Elles sont beaucoup plus chères aux Etats-Unis, je le sais maintenant.. enfin, c’est surtout mon porte-monnaie qui ne s’en ai toujours pas remis : 660$ environ, soit 520€ (au lieu de 445€ en France!!!).

En tout cas, Merci Julie pour avoir répondu à toutes ces questions 🙂 Vous êtes une fille adorable, belle plante, drôle, charismatique…et un petit peu Alain Delon sur les bords à force de parler de moi à la troisième personne ! 😉

Tout plein de bonheur pailleté pour toi, oui toi qui a lut tout ça et qui a mal au crâne maintenant! PS : Oublie pas, les antibiotiques, c’est pas automatique (je vais pas me faire des amis parmi les entreprises pharmaceutiques là…) 😉 Bonne nuit les pitchounes !

J.

Publicités

Louboutin – The dream came true

DSC_47822 copier

Salut mes petites courgettes !! 🙂

Comme il s’agit de mon tout premier article ici, je voulais vous faire part de mon premier acte de folie « fashionite », j’ai nommé..les Louboutins ! Oui parce que si j’en suis là, en train d’écrire sur ce blog, c’est en partie grâce à elles, mes portes du royaume de l’esthétique, de la mode et de ce monde virtuel où vous êtes si nombreux/ses 🙂

Donc, suite à la lecture de nombreux avis négatifs à propos de l’accueil dans les boutiques de Christian Louboutin (CriCri, pour les intimes), je me devais de vous raconter ma fabuleuse expérience.

~  8 Aout 2012  ~

J’étais à Las Vegas avec mes parents depuis la veille à l’hotêl The Venetian. C’est donc toute excitée que je cherchais des yeux la boutique le lendemain, m’attendant au pire (d’après les web-avis) comme au meilleur (cela fait deux ans que je rêve d’arpenter cette moquette rouge et de chausser une des paires de mon CriCri )!

Et là, miracle, la boutique est devant moi, à porté de main et… il n’y a absolument PERSONNE dedans ! J’étais ravie parce que je me disais déjà que la vendeuse serait alors TOUTE A MOI ( hehehe *rire diabolique* ). La vendeuse – une femme d’environ 40 ans, souriante, brune, pas très grande, le contraire de la jeune grande blondasse dont j’ai entendu parler.. – me dit « Hi ! » (« Bonjour ») et me laisse découvrir les modèles. Comme je savais déjà quels modèles je voulais essayer (on est addict ou on l’est pas hein ?), je lui ai directement dis ce qui ferait mon bonheur. Elle a été extrêmement réactive, fonçant presque dans son arrière boutique pour dégoter MA paire. Elle ressort de sa caverne d’Ali Baba les bras encombrés de paires et me donne des collants pour que je les essaye.

CANON 2012 012

Malheureusement pour moi, le 100mm c’est vraiment pas mon truc – « Definitly too high » je lui réponds avec regret. Elle avait l’air tellement triste pour moi ! Mais quand je lui ai demandé si je pouvais voir toutes celles qui sont en 85mm, elle est repartit dans son arrière boutique aussi vite que l’éclair, et ressortis tout aussi vite avec une montage d’autres paires. J’étais d’abord partie sur des vernis noires mais mon Daddy a su me convaincre de prendre les noires, non vernies 🙂 Elle aurait vraiment remuer ciel et terre pour me faire plaisir. Je les teste donc et.. je ne suis toujours pas à l’aise. Et là, miracle de chez miracle, elle me propose de les essayer en dehors du magasin parce qu’elle me dit que la moquette, c’est pas l’idéal pour essayer des talons hauts. Je croyais que c’était INTERDIT !!?? Le nombre de fois où j’avais lu sur le web qu’a peine on les avait portés sur une matière autre que la moquette, ils ne nous reprennaient pas les chaussures…et là, c’est elle qui me propose de sortir avec ? J’étais aux anges ! Je sors donc sur le beau carrelage dehors et je me sens beaucoup mieux dans mes chaussures. Mais toujours quelque chose qui cloche! ( Je sais, je suis vraiment chiante ^^)

Pendant tout ce temps, mes pauvres petits parents attendaient patiemment dans la boutique que je me décide. J’y suis resté une bonne demi-heure, donc ils alternaient : ma mère restait pendant que mon père se dégourdissait les jambes ^^ Je pensais que c’était moi qui allait les payer avec mes sous, mais quand enfin, je pense avoir choisi ma paire, mes parents m’avouent enfin qu’ils veulent me les offrir pour mon anniversaire passé (mes 18 ans) et pour mes résultats au Bac ( mention TB, la fierté de ma vie )!

Louboutins1

Donc, je me précipite presque sur la vendeuse pour lui crier « We take those one !! » Elle et une autre vendeuse qui venait d’apparaitre sont tellement contentes pour moi qu’elles crient – littéralement – CONGRATULATIONS en applaudissant fort 🙂 Tout en rangeant Mes Chaussures, je dis à la vendeuse que ce sont mes premières (!!), et là, elle me sort des « Really ?! Wonderful ! ».Je lui demande alors sans grand espoir si elle n’aurait pas des gels en silicone pour mettre à l’intérieur de la chaussure (j’ai vu ça sur youtube). Elle voit tout de suite de quoi je parle (je précise, parce que je vous rapelle que j’essayais de lui faire comprendre en parlant Anglais ;p) et m’en ramène quelques secondes plus tard, avec aussi des petits trucs qu’on m’est au niveau de la cheville. Et là, je me sens mieux 🙂

Au final, je ressors avec la banane et des simple pump de 85 mm en cuir noir, aux anges, parce que j’ai rarement – voire jamais – eu un aussi fantastique accueil !

Hésitez pas à me faire part de vos aventures Louboutesques ou encore de votre désir violent d’en avoir (je sais ce que c’est !)

Plein d’amour et de soleil pour vous !

J.